You are here

Un partenariat pour retrouver de la compétitivité en plasturgie

News International-French

3 Mar 2014

La Fédération de la Plasturgie et des Composites s’est engagée dans un partenariat avec EDF et l’ACDI (Association des constructeurs, distributeurs et importateurs d’équipements et de matières premières pour la plasturgie) pour accompagner les plasturgistes dans leur démarche d’investissement et d’accroissement de leur compétitivité en modernisant leur appareil de production. 

La Fédération de la Plasturgie et des Composites sensibilise régulièrement les PME et TPE de la plasturgie et des composites à l’intérêt de retrouver de la compétitivité en modernisant son appareil de production. Comme le souligne Sylvain Raux, Vice Président de la Fédération de la Plasturgie et des Composites, « la moyenne d’âge des équipements de production en France est de 15 ans, contre 9 ans en Allemagne. » Or, les nouvelles presses à injecter électriques sont plus compétitives en termes de productivité et d’optimisation des dépenses d’énergie : « La question de performance énergétique doit être intégrée dans le pilotage industriel des entreprises de plasturgie. Nous entrons dans l’ère de la smart energy car, en plus de contribuer à diminuer l’empreinte carbone, l’énergie est un véritable levier de compétitivité » indique Philippe COMMARET, Directeur Marketing B to B d’EDF.

Un partenariat entre la Fédération de la Plasturgie et des Composites, EDF et l’ACDI pour faciliter la démarche
La Fédération de la Plasturgie et des Composites s’est engagée dans un partenariat avec EDF et l’ACDI pour accompagner les plasturgistes dans leur démarche d’investissement. « Il s’agit de créer les conditions les plus favorables pour que les plasturgistes puissent bénéficier d’un accompagnement dans le montage du dossier pour obtenir des avantages financiers. C’est un véritable service sur mesure, qui est proposé aux industriels, souligne Sylvain Raux, grâce à ce partenariat avec EDF et l’ACDI. »

EDF contribue financièrement aux opérations de remplacement des presses existantes, par des presses à injecter, électriques ou hybrides, en valorisant les certificats d’économies d’énergies (CEE) générés par l’opération. Il s’agit d’accompagner les plasturgistes dans le dispositif CEE spécifique aux presses à injecter électriques et hybrides qui ont pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans les TPE et PME.

Des atouts indéniables pour les nouvelles presses électriques ou hybrides
Les nouvelles presses à injecter électriques ou hybrides, comparées à une presse hydraulique, allègent la facture énergétique de 50% sans parler des gains de productivité évalués à 10%. « On gagne également dans la précision des mouvements et la réactivité des presses électriques jusqu’à 10 fois supérieure à celle des presses hydrauliques. La maintenance est réduite, il y a 20% de pièces en moins, sans parler du bruit de la machine, moindre… », souligne Christian Lozé, Président de l’ACDI.

Plus d'informations: www.laplasturgie.fr