You are here

Un système de résine à cuisson rapide pour la fabrication du capot de la BMW M4 GTS

News International-French

16 Mar 2016

Solvay lance son système de résine thermodurcissable à cuisson rapide MTRTM 760 retenu par BMW pour la fabrication du capot en CFRP de sa M4 GTS.

Ce système de résine a été développé pour la fabrication de pièces en fibres de carbone imprégnées de résine par le biais de procédés comme l’enroulement filamentaire. Il offre de bonnes propriétés de mise en oeuvre avec une cuisson rapide, une TG par DMA (onset) de 135°C, une ténacité supérieure et de bonnes capacités de charge dynamique. Le remarquable état de surface de la résine assure un aspect de finition de peinture de classe A.

La recherche d’une solution CFRP d’allègement pour cette application a abouti au choix des préimprégnés à enroulement MTRTM 760.
«Solvay a développé une nouvelle résine thermodurcissable pour répondre aux exigences techniques et commerciales de BMW en matière de performances et durée de cycle permettant au constructeur d’introduire une structure de capot en CFRP dans son projet de nouvelle M4», explique Manfred Duri, Responsable du Développement de l’activité Automobile Allemagne de l’entité opérationnelle Composite Materials de Solvay.

L’équipe commerciale et d’ingénierie d’application de Solvay a travaillé dès le lancement du programme de véhicule en étroite collaboration avec la chaîne logistique, C-Con (développement, outillage et fourniture de systèmes) et Läpple (pressage et collage), afin de garantir l’optimisation des matériaux et processus de fabrication, ce de la conception adaptée à la fabrication et du développement du produit à la production en série automatisée. Des ajustements à court terme du système de résine ont ainsi pu être effectués dans le respect du calendrier du projet.

«Nous sommes fiers de notre équipe et notre étroit partenariat avec Solvay, qui ont permis de mener à bien le développement de ce nouveau système de résine et du processus de fabrication correspondant en 9 mois seulement. Tous les objectifs de développement de ce capot en CFRP, comme par exemple les conditions de charge dynamique ou l’état de surface classe A, ont été atteints grâce à une étroite collaboration entre C-Con et les équipes de technologie et ingénierie des processus de Solvay», confie Michael Neuner, Directeur général de C-Con GmbH.

«Pour répondre aux besoins des clients en solutions de matériaux légers, le CFRP est devenu un domaine de R&D majeur chez Läpple Automotive. Avec Solvay et C-CON, nous avons deux partenaires solides disposant chacun dans leur domaine d’une grande maîtrise des processus de production en série», souligne Oliver Wackenhut, Directeur exécutif de Läpple Automotive GmbH.

Les capots moulés sous presse sont fabriqués à l’aide d’un procédé de formage à double diaphragme et avec des empilages de composite sur mesure. La mise en forme par diaphragme présente de multiples avantages, à commencer par : le support des empillages lors du processus de pressage qui élimine le recours au préformage, et l’outillage simplifié plus économique qui représente un avantage d’investissement évident. Le processus de formage à double diaphragme a permis à Läpple de capitaliser sur son savoir-faire en tôlerie et de l’appliquer au formage de pièces en CFRP.

Les films utilisés pour ce procédé sont une technologie Solvay. Ils sont adaptés au système de résine pour offrir le niveau approprié de déformation à la géométrie d’outil.

Solvay a démontré à travers ce projet sa capacité à coopérer avec ses clients pour développer des solutions de matériaux optimales afin de rendre les composites à fibres continues toujours plus accessibles pour la production en grande série.

Plus d'informations: www.solvay.com