You are here

Une crashbox composite de série

News International-French

19 Feb 2014

Le Cetim et Momentive développe un absorbeur de choc en composite (crashbox) pour les véhicules de série. Aussi efficace que son équivalent en acier, son poids est trois fois moindre. Un allègement signe d’économie de carburant à la clé.

Les innovations se multiplient pour diminuer la masse des véhicules, préserver un haut niveau de sécurité et répondre à l’objectif des véhicules ne consommant pas plus de 2l/100 km. Dernière en date, après le triangle de suspension développé par le Cetim, l’Onera, PSA Peugeot Citroën et Compose, une Crashbox à bas coût, fruit d’une collaboration entre le Cetim et le chimiste allemand Momentive.

Ce nouvel élément, fixé derrière le module de face avant du véhicule, est un cône de 200 mm de longueur et 100 mm de diamètre. Réalisé en résine époxy réactive et fibre carbone, le cône peut être fabriqué par lot de neuf selon un procédé rapide qui prend moins de 5 min.

Deux brevets ont été déposés par le Cetim. Le premier concerne la fibre textile avec un renfort tridimensionnel. Le second porte sur le système rapide d’assemblage sur les chaînes automobiles.

Résultat : Cette crashbox qui sera fabriquée en série ne pèse que 420 grammes quand son équivalent en métal atteint 1,25 kg. Soit un gain de masse par longeron de 830 grammes.

La nouveauté sera présente sur JEC Europe, du 11 au 13 mars 2014 au Parc des expositions de Paris à la Porte de Versailles.

Elle figurera en bonne place sur l’espace régional des Pays de Loire - stand K51 aux côtés de la machine d’enroulement filamentaire pour les Équipements sous pression (ESP) et les opérations de testing dans l’aéronautique.

Plus d'informations: www.cetim.fr

Company: