News

Présentation du nEUROn aux Services Officiels

Le nEUROn, premier démonstrateur technologique européen d'avion de combat sans pilote (UCAV), a été présenté ce 19 janvier aux Services Officiels des différents gouvernements participant au programme, par M. Charles Edelstenne, Président-Directeur général de Dassault Aviation.

M. Serge Dassault, Président d'honneur de Dassault Aviation, ainsi que les représentants de l’équipe industrielle nEUROn - Saab (Suède), Alenia Aermacchi (Italie), EADS-CASA (Espagne), HAI (Grèce) et RUAG (Suisse) - assistaient à la cérémonie.



Cette présentation est l'aboutissement de cinq années de conception, développement, fabrication, assemblage et début d’essais statiques du démonstrateur qui va bientôt effectuer des tests moteurs en vue d'un premier vol à la mi-2012. Par la suite, une séquence complète d'essais en vol se poursuivra durant deux ans en France, en Suède et en Italie. Ces essais porteront sur les qualités de vol de la plate-forme, sur sa discrétion, sur le tir d'armement air-sol à partir d'une soute interne, ainsi que sur l'insertion d’appareils non habités dans l'espace aérien.



Les Directeurs nationaux des Armements - ou leurs représentants - des six pays participant au programme (France, Suède, Italie, Espagne, Grèce et Suisse) ont pu voir à Istres pour la première fois ce démonstrateur qui représente une triple « première » pour l'aéronautique européenne : premier appareil de combat furtif, premier UCAV réalisé en coopération et premier avion de combat entièrement conçu et développé sur un plateau virtuel.



Lancé à l'initiative du ministère français de la Défense en 2003, le programme nEUROn poursuit un double objectif :
- développer les technologies critiques et stratégiques pour la conception des avions de combat de demain ;
- valider un modèle de coopération européenne innovant et performant, qui optimise les compétences respectives des industriels participants, sous la direction d'un maître d'œuvre reconnu et accepté.



Au cours d'une brève allocution, M. Charles Edelstenne a insisté sur le fait qu’il appartient maintenant aux Etats de définir la suite qu’ils souhaitent donner à ce programme afin d’en exploiter au mieux les acquis.

 

Plus d'informations : www.dassault-aviation.com

Présentation du nEUROn aux Services Officiels