2197

10 entreprises de la filière NAE s’engagent dans le programme Industrie du Futur du GIFAS déployé en Normandie aux côté de NAE

Dans un environnement mondial fortement concurrentiel, les exigences des donneurs d’ordre sont fortes vis-à-vis des TPE/PME de la supply chain qui doivent répondre à des objectifs resserrés en termes d’OTD, de OQD et de prix. Il est indispensable que ces acteurs saisissent les opportunités des nouvelles technologies pour répondre à ces nouveaux enjeux de compétitivité. La pression est d’autant plus forte que les TPE/PME françaises sont encore trop peu engagées dans l’industrie du futur tandis qu’émergent des compétiteurs natifs 4.0. Pour accélérer la mutation de la filière vers ces nouvelles technologies du numérique et de production, le GIFAS a lancé le programme Industrie du Futur.

10 entreprises de la filière NAE s’engagent dans le programme Industrie du Futur du GIFAS déployé en Normandie aux côté de NAE
READING TIME

2 minutes, 20 secondes

Le programme Industrie du Futur du GIFAS repose sur un principe : l’efficacité individuelle concourt à l’efficacité collective de la filière.

Il comporte 4 volets :

  • Convaincre les équipes dirigeantes par la découverte des différentes briques technologiques au travers de cas d’usage qui leur permet de se projeter dans des applications concrètes ;
  • Accompagner les PME par un diagnostic en fonction de leurs enjeux, l’établissement d’une feuille de route pour le déploiement de la transformation numérique et son accompagnement ;
  • Renforcer la collaboration entre Donneurs d’ordre et Fournisseurs au travers des plateformes AirSupply et AirConnect qui permettent un échange plus fluide des informations liées aux commandes, plan d’approvisionnement, livraisons ou encore stock. Ces échanges d’informations automatisés doivent permettre une plus grande visibilité et réactivité de l’ensemble de la supply chain ;
  • Sécuriser les systèmes d’information et de production via le programme AirCyber de BoostAeroSpace qui aide les entreprises de la filière à augmenter leur niveau de protection cyber et à en maîtriser les coûts et performances associées vis-à-vis de leurs activités, ce qui contribue à réduire le risque d’incident cyber à leur niveau et celui de leur client.

NAE a fait une forte promotion de cette action stratégique en Normandie et dix entreprises ont adhéré au programme, constituées en deux groupes parrainés respectivement par les donneurs d’ordre Safran Nacelles et Thales.

Groupe 1 parrainé par Safran Nacelles : 

  • DEDIENNE MULTIPLASTURGY® GROUP (Eure)
  • DELTA PLASTURGY / Joly Plastic (Eure)
  • JACQUES DUBOIS (Seine-Maritime)
  • FACTEM (Calvados)
  • VOLUM-e (Seine-Maritime)

Groupe 2 parrainé par Thales: 

  • SUMPAR (Seine-Maritime)
  • ELDIM (Calvados)
  • SEPROLEC (Calvados)
  • GAUTHIER CONNECTIQUE (Manche)
  • THERMOCOAX (Orne)

Le parrainage des donneurs d’ordre concrétise leur soutien bienveillant à l’égard des acteurs de leur supply chain.

Christophe Soufflet, membre Safran du comité de pilotage du programme Gifas souligne:
« La transformation digitale des entreprises de notre supply chain est un levier majeur et indispensable pour atteindre les niveaux de compétitivité et de qualité que nos clients attendent, il est donc naturel pour Safran d’encourager vivement les entreprises à rejoindre le programme »

NAE est engagé aux côtés du GIFAS dans le suivi de ces deux groupes pour soutenir leurs besoins en lien avec le GIFAS. L’Agence de Développement pour la Normandie (l’ADN) soutient dores et déjà ces deux promotions et accompagne les entreprises dans leurs besoins de financement de leur plan d’actions notamment.

Elaboré pour une durée de 18 à 24 mois, depuis le diagnostic jusqu’au déploiement des nouvelles technologies du numérique et de production, le programme propose une journée d’immersion 4.0 (volet 1), 30 jours d’accompagnement par des consultants experts et 10 jours de formation collective.

Le programme représente un budget total au niveau national de 23 millions d’euros sur trois ans, répartis entre le GIFAS, l’Etat, les Régions, les PME et l’OPCO2i, le coût par PME s’élevant à 72 000 euros. Une participation de 15 000 euros est demandée aux PME pour adhérer au programme (ou 7 500 euros si elles sont déjà adhérentes au GIFAS).

More information www.nae.fr