1063

GCK confirme que la Foenix H2 fera ses grands débuts lors des 24 Heures du Mans 2024

Mise au point par Solution F, filiale du Groupe GCK, la GT française Foenix H2 fera ses débuts sur la piste à l’occasion des 24 Heures du Mans, le 15 juin 2024. La GT de course a récemment fait l’objet de plusieurs améliorations pour une meilleure combustion de l’hydrogène.

GCK confirme que la Foenix H2 fera ses grands débuts lors des 24 Heures du Mans 2024
READING TIME

2 minutes, 30 secondes

Après sa présentation statique lors des 24 Heures du Mans 2023, la Foenix H2 revient sur la course mythique en 2024 et va même rouler au sein du groupe resserré des véhicules à hydrogène, annoncent les dirigeants de GCK. En une année, la voiture a beaucoup évolué grâce au travail des équipes de Solution F. « Pour atteindre l’objectif de puissance moteur fixé à 450 kW (612 ch), nous avons dû trouver des moyens de réduire drastiquement la température de l’air à l’admission, prérequis indispensable pour atteindre le taux de suralimentation nécessaire à une bonne combustion de l’hydrogène », précise un porte-parole de l’entreprise.

La Foenix H2 : une carrosserie full carbone et un V8 6.2 litres à hydrogène

Ces efforts concernent notamment l’optimisation des flux aérodynamiques, ce qui se traduit par exemple par l’apparition d’une imposante écope d’aération sur le toit. La GT conserve une carrosserie full carbone et on retrouve ce matériau composite sur plusieurs pièces névralgiques : aileron arrière ajustable, lame avant, diffuseur à ailettes, etc. Plusieurs réglages ont aussi été effectués dans l’environnement du moteur, un V8 de 6.2 litres compressé fonctionnant à l’hydrogène, afin de l’optimiser. Ces développements ont été validés sur le banc d’essai chez Solution F, l’un des rares en France équipés pour l’hydrogène, ainsi qu’en dynamique sur plusieurs circuits (Charade, Lurcy-Lévis…). Au niveau du stockage de l’hydrogène, Solution F n’annonce pas de changement et on devrait retrouver les quatre réservoirs à 700 bars fournis par Forvia, l’un des fleurons des équipementiers automobiles français, qui mise fortement sur l’hydrogène.

carrosserie de la Foenix H2, full carbone
La carrosserie de la Foenix H2, full carbone

Un laboratoire pour les véhicules à hydrogène du futur

« Faire rouler une voiture sur le grand circuit du Mans sera un moment fort pour le personnel de Solution F qui n’a plus participé officiellement aux 24 Heures depuis 25 ans. La Foenix H2 bénéficie de toute l’expérience de notre entreprise, tant en matière de châssis que de motorisation. Pour le moment, nos équipes se sont concentrées sur l’efficacité aérodynamique de la carrosserie carbone conçue en CFD et sur l’efficience du V8 qui offre un ratio coût/performance exceptionnel. Nous pourrons encore gagner en performance et en autonomie en stockant l’hydrogène sous forme liquide. Cette voiture préfigure les GT et protos de demain », se félicite Hugues Baude, directeur général adjoint de Solution F, tandis qu’Eric Boudot, président du groupe GCK, souligne sa fierté de « participer à cette démonstration historique, aux côtés des autres véhicules du programme MissionH24. Notre Foenix H2 va démontrer qu’un moteur existant, rétrofité à l’hydrogène, peut offrir des performances de premier plan. Il s’agit du premier V8 au monde ayant atteint ce niveau de performances. Il sera d’ailleurs le plus puissant des moteurs H2 en piste au Mans. Et ce n’est qu’un début ! Car le rendement d’un moteur à combustion hydrogène développé d’une feuille blanche sera encore meilleur. C’est la prochaine étape. L’expérience acquise avec la Foenix H2 nous est très utile dans la conception et l’optimisation du moteur 100 % maison, projet sur lequel nous reviendrons à l’occasion des 24 Heures du Mans ». Un rendez-vous qui pourrait être celui du 13 juin 2024, date de la conférence de presse de GCK lors de l’épreuve sarthoise.

Photo en-tête : Morgan Mathurin – La GCK Foenix H2 2024

More information www.gck.co