1063

Iberdrola débute l’exploitation des éoliennes de Siemens Gamesa dans la baie de Saint-Brieuc

Situé en Bretagne, le parc éolien de la baie de Saint-Brieuc vient d’entrer en service et sera opéré par le groupe espagnol Iberdrola. Il comprend 62 éoliennes de Siemens Gamesa, chaque unité faisant valoir une capacité élevée de 8 mégawatts (MW).

Iberdrola débute l’exploitation des éoliennes de Siemens Gamesa dans la baie de Saint-Brieuc
READING TIME

2 minutes, 40 secondes

Le 28 mai 2024, Iberdrola a officialisé la mise en service du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor, France), par le biais de sa filiale Ailes Marines. Il s’agit de la deuxième ferme d’éoliennes en France, mais surtout de la plus puissante. La production annuelle du complexe, articulé autour de 62 éoliennes fabriquées par Siemens Gamesa, est dimensionnée à 1 820 GWh par an, de quoi couvrir la consommation électrique de 835 000 habitants. Les 62 éoliennes, d’une capacité cumulée de 496 MW, vont alimenter le réseau supervisé par RTE.

Iberdrola aux avant-postes des parcs éoliens offshore

Saint-Brieuc est la quatrième ferme d’éoliennes offshore développée et opérée par Iberdrola dans le monde, après Duddon Sands, en mer d’Irlande (389 MW), Wikinger, dans la mer Baltique (350 MW), et East Anglia One, dans la mer du Nord (714 MW). Le groupe espagnol a d’autres projets en cours en Allemagne, au Royaume-Uni, et aux Etats-Unis, avec ce qui sera le premier parc éolien offshore du pays, Vineyard Wind 1 sur la côte du Massachusetts (806 MW).

L’éolien offshore commence son développement sur le littoral français

En France, le développement de l’éolien terrestre et offshore suscite régulièrement des débats, ce qui peut expliquer que les complexes en activité soient rares, surtout dans le périmètre offshore. Le premier parc d’éoliennes offshore du pays n’a ainsi été opérationnel qu’en 2022, en mer de Saint-Nazaire. Les pales d’éoliennes ont été fabriquées par General Electric, qui a créé une usine dédiée à cette activité à Cherbourg. Inauguré en mai 2024, le parc éolien en mer de Fécamp va aussi monter en puissance (environ 500 MW à terme) en exploitant 71 éoliennes fabriquées par Siemens Gamesa au Havre. En France, trois autres fermes d’éoliennes offshore sont programmées à l’horizon 2025-2026, dans le cadre du plan national de transition énergétique, qui vise à atteindre 33 % d’énergie renouvelable dans le mix d’ici 2030.

Douze ans de travail pour atteindre la mise en service opérationnelle du complexe

« Nous sommes particulièrement fiers d’annoncer la mise en service complète du parc éolien offshore de Saint-Brieuc, douze ans après avoir été désigné lauréat et trois ans après le début des travaux d’installation. Je tiens à remercier tous les acteurs de la Région qui nous ont soutenus au fil des années, ainsi que les équipes d’Iberdrola et nos fournisseurs, impliqués depuis 2012 dans la réalisation de ce grand projet industriel qui soutient la transition énergétique et l’emploi en France, se réjouit Emmanuel Rollin, directeur d’Iberdrola France. L’enjeu pour nous était de créer les bases d’une filière industrielle durable pour l’éolien offshore français. Nous avons travaillé dur pour impliquer les entreprises locales dans ce projet en les accompagnant dans la formation pour développer leurs compétences et leur expertise sur ce segment en pleine croissance », ajoute Stéphane-Alain Riou, directeur « Offshore Wind Energy » chez Iberdrola France.

Iberdrola éoliennes Siemens Gamesa Saint-Brieuc
Photo : Iberdrola – Les 62 éoliennes du parc de la baie de Saint-Brieuc

Le parc éolien offshore de Saint-Brieuc représente un investissement de 2,4 milliards d’euros

Les dirigeants rappellent que les éléments des fondations ont été en partie construits et assemblés sur le chantier du polder de Brest par Navantia Windar, tout comme l’équipement électrique des mâts des éoliennes, sous la responsabilité des équipes de Haizea Wind Group, qui a ouvert son usine Haizea Breizh en 2021. Les éoliennes ont donc été fabriquées par Siemens Gamesa Renewable Energy, sur son site du port du Havre. L’investissement total du projet du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc s’élève à 2,4 milliards d’euros, entièrement financés par Iberdrola. Il représente aussi plus de 1 700 emplois, dont plus de 500 directement localisés en Bretagne.

Photo en-tête : Iberdrola – Vue du chantier du parc éolien de Saint-Brieuc

More information www.iberdrola.com/home