1063

Quelques instantanés du salon VivaTech 2024

Si l’édition 2024 de VivaTech a sans surprise placé l’Intelligence Artificielle sous les feux des projecteurs, cela ne saurait faire oublier d’autres innovations, notamment quelques initiatives liées aux composites dans le périmètre des mobilités.

Quelques instantanés du salon VivaTech 2024
READING TIME

2 minutes, 40 secondes

Vitrine de la « French Tech », le millésime 2024 du salon VivaTech a tenu ses promesses, avec 165 000 visiteurs, en hausse de 10 % par rapport à 2023, sur une surface pourtant contrainte de 55 000 m². Les organisateurs avaient garanti l’exposition médiatique de l’événement en assurant la venue de grandes figures de la tech comme Linda Yaccarino, directrice générale de X (ex Twitter), Eric Schmidt, ancien patron de Google, ou encore Arthur Mensch, dirigeant de Mistral AI. Dans un registre plus économique, la présence de Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, ou de John Kerry, ancien secrétaire d’Etat américain, se voulait stimulante et en soutien de la veille active des fonds d’investissements.

La croissance des véhicules électriques devrait favoriser le recours aux matériaux composites

L’IA était sur toutes les lèvres et sur de nombreux stands, ce qui avait été amorcé par un événement organisé la veille de VivaTech au palais de l’Elysée par Emmanuel Macron, président de la République française, mais d’autres axes d’innovation pouvaient aussi être identifiés sur le salon. Pour les composites, au-delà du secteur de la construction, le champ des mobilités a notamment donné quelques rendez-vous d’avenir. Une confirmation en premier lieu, avec un marché des véhicules électriques, favorisant le recours aux composites, appelé à progresser significativement d’ici 2030 dans le monde. 9,4 millions de véhicules électriques ont été vendus dans le monde en 2023, un volume qui pourrait, selon les différents scénarios des cabinets de consulting, être multiplié par quatre ou six d’ici 2030.

Hyundai met à l’honneur Byomic, start-up spécialisée dans les éco-matériaux

Sans prétendre à l’exhaustivité, dans le Mobility & Smart City Park by Togg, le nouveau constructeur automobile né en Turquie, le groupe coréen Hyundai a mis en avant sa plate-forme d’innovations Zer01ne, notamment l’apport de la start-up Byomic sur le modèle EV3 de Kia. Byomic développe « des produits et des emballages durables à base de mycélium de champignon et d’éco-matériaux ». La start-up franco-marocaine NamX mérite aussi une mention avec son SUV au design futuriste, doté d’un double réservoir d’hydrogène. Si le modèle HUV s’est finalement détourné de la pile à combustible pour retenir un moteur thermique V8 à l’hydrogène, on peut souligner que la start-up a remporté le prix des Elections de la tech dans la catégorie « mobilité et villes intelligentes ». 

Le marché prometteur des taxis volants

Très impliqué dans l’événement, comme l’a démontré la prise de parole de son président directeur général Guillaume Faury, le groupe Airbus a présenté ses innovations pour l’avion du futur et les taxis volants, sans oublier ses dernières avancées pour la station spatiale internationale. Les taxis volants étaient aussi mis en avant par ADP, Augustin de Romanet, président directeur général du groupe, confirmant que des appareils VoloCity (eVTOL) de son partenaire allemand Volocopter assureraient bien des vols de démonstration pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Si les certifications auront un peu de retard pour pouvoir accueillir de véritables clients, les infrastructures sont prêtes, avec cinq « vertiports » opérationnels en Ile-de-France (Roissy, Le Bourget, Paris Austerlitz, Issy-les-Moulineaux et Saint-Cyr). Sous réserve de nouvelles volte-face administratives naturellement. Rappelons que selon le dernier rapport « Flying Taxi Market 2024 » du cabinet Brainy Insights, le marché mondial des taxis volants pourrait dépasser 8 milliards de dollars, en valeur, en 2028, à raison d’un taux annuel de croissance moyen de l’ordre de 28 %.

Volocopter Volocity assemblage
L’assemblage du Volocity de Volocopter (photo : Volocopter)

Photo en-tête : VivaTech 2024

More information https://vivatechnology.com