1063

Eco Sailing Design ® : un projet collaboratif pour éco-concevoir les futurs bateaux de course

La transition écologique est aujourd’hui en marche dans le domaine de la course au large, portée par des skippers de renom. Des cabinets d’architectes aux entreprises, en passant par les laboratoires de recherche, la filière technologique de la voile de compétition cherche à réduire son impact environnemental.

Eco Sailing Design ® : un projet collaboratif pour éco-concevoir les futurs bateaux de course
READING TIME

5 minutes, 30 secondes

Consommatrice de matériaux, notamment de résines polymères thermodurcissables et fibres de carbone, d’électronique et d’équipements peu recyclables, cette activité économique cherche des solutions plus respectueuses de l’environnement pour concilier performance et résilience. C’est tout l’objet du projet collaboratif Eco Sailing Design® : intégrer les entreprises bretonnes dans un programme de recherche et développement pour travailler sur de nouveaux outils d’écoconception, les faire monter en compétence sur le sujet et progresser ensemble au sein de la filière bretonne sur la base de données représentatives. Onze entreprises ont d’ores et déjà embarqué dans ce projet piloté par un consortium regroupant l’École normale supérieure (ENS) de Rennes, l’Université de Bretagne Sud (UBS) ainsi que Bretagne Développement Innovation et financé par la Région Bretagne, l’ENS Rennes et les entreprises. Avec ce projet, la Bretagne, berceau de la course au large, entend opérer sa transformation et garder son leadership dans ce domaine. 

Le projet Eco Sailing Design® a pour objectif d’accompagner et d’accélérer la transition écologique des entreprises de la filière technologique de la voile de compétition bretonne. 

Préoccupée par son impact environnemental, cette filière, leader sur son marché, entend participer à ce grand chantier de transformation en modifiant ses pratiques.  

Mardi 14 juin, 11 entreprises bretonnes impliquées dans le projet Eco Sailing Design® étaient réunies à Lorient à la Cité de la Voile Eric Tabarly pour le lancement du projet et une première action collective autour de la Fresque du Climat.

En effet, l’intégration de l’écoconception dans le design et la fabrication des voiliers de compétition, et ce sur l’ensemble du cycle de vie, est devenue un fort enjeu pour les entreprises du secteur. Selon une étude conduite en juin 2020 par Bretagne Développement Innovation pour le programme Eurolarge Innovation, 76% des entreprises interrogées ont affirmé leur souhait de s’engager dans une démarche collective en ce sens et de bénéficier de contenus et de formations en lien avec la RSE.

Le projet Eco Sailing Design® vise à développer des systèmes performants durables en s’appuyant sur les nouvelles règles de jauge, notamment celles de la Classe IMOCA votées définitivement en mars 2021. 

Un projet collaboratif pour progresser ensemble.

Le projet Eco Sailing Design® a récemment été lancé pour une durée de 3 ans et prendra fin au dernier trimestre 2024. Il propose aux entreprises du territoire construisant les voiliers de compétition et leurs équipements de se regrouper afin d’agir ensemble en faveur de la transition écologique. 

L’objectif est de co-construire avec les entreprises un outil d’écoconception adapté à leurs besoins et de mettre en place chez elles des démarches pour leur permettre de / d’ :

  • Acquérir une meilleure compréhension des impacts environnementaux pour mieux les maitriser, d’identifier leurs propres leviers d’amélioration et de progresser en ce sens ;
  • Intégrer les considérations environnementales dans la conception et la construction de voiliers de compétition ;
  • Exploiter des outils originaux de caractérisation des performances environnementales ;
  • Faciliter l’écoconception de voiliers performants en compétition à un coût économique et environnemental maitrisé ;
  • Plus généralement, accompagner la transition écologique des entreprises bretonnes de la filière voile de compétition, engagées dans ce projet ;

L’outil du fait de sa compatibilité avec les principaux outils ACV (analyse de cycle de vie) disponibles sur le marché, leur permettra de gagner du temps et de l’efficacité dans l’écoconception.

Un programme spécifique leur permettra de faire monter en compétence leurs salariés dans le domaine de l’écoconception.

Le projet permettra également de collecter des données originales et consolidées, basées sur l’activité des entreprises bretonnes et de créer une base de données générique sur les matériaux et process de la filière. A terme, l’objectif est de capitaliser sur ces données pour permettre aux entreprises d’innover durablement.

Pour atteindre ces objectifs, le projet est structuré autour d’un consortium réunissant académiques et agence de développement économique, des entreprises adhérentes au consortium, un doctorant (support académique cofinancé par la Région Bretagne et l’ENS Rennes) et un ingénieur (support méthodologique pour accompagner les entreprises sur le terrain).  Il est doté d’un budget d’environ 520 K€ (académique 43%, Région Bretagne 36%, entreprise 21%). Déposée par BDI, la marque Eco Sailing Design® porte l’ensemble du projet et les communications de tous.

11 entreprises bretonnes impliquées dans le projet Eco Sailing Design®

À ce jour, 11 entreprises bretonnes de la filière technologique de la voile de compétition ont signé pour participer au projet Eco Sailing Design® :

Face à l’évolution des consciences, et l’enjeu que constitue la réduction de l’impact environnemental, la filière technologique de la voile de compétition de la Bretagne Sailing Valley® montre qu’elle sait s’adapter et innover en faveur de la transition écologique.

À propos des membres du consortium:

L’ENS Rennes développe des activités de recherche au sein de l’Institut de recherche en génie civil et mécanique GeM (UMR CNRS 6183) dans le domaine de l’intégration de considérations environnementales des procédés de fabrication depuis une douzaine d’années. 

« L’expertise acquise nous permettra de lever les verrous scientifiques pour développer un outil directement intégré aux entreprises partenaires, qui pourront alors s’appuyer d’une part sur une prévision robuste et fiable des impacts environnementaux de leurs process, du design à la fabrication, mais d’autre part sur une exploitation de ces impacts pour faciliter l’aide à la décision en vue d’une optimisation des performances du voilier. »
Olivier Kerbrat, maitre de conférences à l’ENS Rennes et directeur de thèse.
En savoir plus : http://www.ens-rennes.fr/

Bretagne Développement Innovation, l’agence régionale de développement économique financée et soutenue par la Région Bretagne, accompagne via le programme Eurolarge Innovation, le développement des acteurs de la filière de la voile de et favorise le rayonnement de la filière régionale. Il a pour mission d’animer cet écosystème afin de l’aider à faire face aux défis de demain, qu’il s’agisse d’innovation, d’internationalisation, de transfert de technologie vers d’autres secteurs ou de transition écologique.

« Le projet collaboratif Eco Sailing Design® est un catalyseur pour la filière voile de compétition bretonne et un accélérateur pour permettre aux entreprises de s’engager dans la transition écologique. Il leur permettra de construire des voiliers de compétition éco performant sur le territoire de la Bretagne Sailing Valley ® » 
Carole Bourlon, responsable du programme Eurolarge Innovation.
En savoir plus : https://www.bdi.fr/fr/projets/voile-de-competition/

L’UBS travaille en étroite relation avec les entreprises et met en place différentes formes de rapprochement entre le monde universitaire et le monde économique. Elle se positionne autour de 4 pôles scientifiques : Matériaux & Énergie, Homme-Mer et Littoral, Numérique, Usages & Sociétés sont les 4 pôles thématiques de recherche portés par les 14 laboratoires de l’Université.

« Le projet collaboratif Eco Sailing Design® est une logique pour le territoire breton. Nous disposons de l’ensemble des compétences permettant de générer des bases de données bretonnes qui seront un véritable atout pour le déploiement de l’écoconception sur le territoire ».
Antoine Le Duigou, maitre de conférences à l’UBS et co-directeur de thèse.
En savoir plus :https://www.univ-ubs.fr/

More information www.bdi.fr