1063

Flying Whales a bouclé sa troisième levée de fonds d’un montant de 122 millions d’euros

La startup Flying Whales annonce avoir bouclé un tour de table de 122 millions d’euros. La société développe une nouvelle génération de dirigeables capables de transporter des charges très lourdes, notamment dans les zones difficiles d’accès. Elle est très liée à la Gironde, où elle construit une usine d’assemblage à Laruscade près de Bordeaux.

Flying Whales a bouclé sa troisième levée de fonds d’un montant de 122 millions d’euros
READING TIME

1 minute, 20 secondes

Troisième tour de table très conséquent pour Flying Whales. La pépite française porte un projet de développement d’un dirigeable baptisé LCA60T capable de porter des charges très lourdes (jusqu’à 60 tonnes). Un outil de transport qui peut s’avérer très utile pour accéder à des zones difficiles d’accès, comme les zones montagneuses, les théâtres d’opération. A terme, les « baleines volantes » de Flying Whales seront amenées à convoyer des pales d’éoliennes, des charges de bois, des conteneurs médicalisés… Ces dirigeables de 200 mètres de long fonctionnent à l’hélium non pressurisé et sont capables de réaliser des vols stationnaires.

L’Etat français monte à bord

Cette nouvelle levée de fonds implique en particulier l’Etat français via le fonds French Tech Souveraineté et le plan France 2030, ainsi que la Principauté de Monaco via sa Société nationale de financement. Les investisseurs historiques, notamment le Québec via Investissement Québec, ou encore le Groupe ADP (Aéroports de Paris), Air Liquide… participent également à ce tour de table. Au total une quarantaine d’acteurs industriels, en particulier de l’univers de l’aéronautique, forment un consortium participant à l’aventure Flying Whales.

En route vers la production industrielle

Cette levée de fonds doit permettre de finaliser le développement du dirigeable avant un premier vol espéré en fin d’année 2024 et une exploitation qui pourrait débuter en 2026. Entre temps, une introduction en Bourse est envisagée. La société franchit donc une étape importante qui l’amène de la R&D à la production industrielle.

Flying Whales prépare la construction de trois usines dans le monde. La première verra le jour en Gironde, à Laruscade précisément, au nord de Bordeaux. La Région Nouvelle-Aquitaine fait partie des acteurs publics qui ont investi dans la startup.

Cet article est paru sur le site frenchtechbordeaux.com, avec des modifications faites par l’équipe éditoriale de JEC Group.

More information www.flying-whales.com