2197

La plus grande pale d’éolienne au monde 100 % recyclable réalisée avec la résine thermoplastique Elium® d’Arkema

Le consortium ZEBRA (Zero wastE Blade ReseArch) a annoncé une étape importante dans le projet ambitieux de la transition de l’industrie vers une économie circulaire avec la réalisation d’une pale prototype de 62 mètres recyclable fabriquée à partir de la résine thermoplastique liquide Elium® et de nouveaux matériaux en fibre de verre haute performance.

La plus grande pale d’éolienne au monde 100 % recyclable réalisée avec la résine thermoplastique Elium® d’Arkema
READING TIME

1 minute, 30 secondes

Lancé en septembre 2020, le projet ZEBRA (Zero wastE Blade ReseArch) regroupe un consortium unique, piloté par l’institut de recherche technologique (IRT) Jules Verne, acteurs majeurs de l’industrie et des centres techniques premier plan, avec le projet ambitieux de démontrer la pertinence technique, économique et environnementale de pales d’éoliennes en thermoplastique réalisées à l’échelle 1, dans une démarche d’éco-conception qui facilite le recyclage.

Après une année de développement, de tests des matériaux et d’essais de procédés, la plus grande pale thermoplastique au monde de 62 mètres, recyclable, à base de résine liquide Elium® a été conçue et réalisée sur le site LM Wind Power à Pondeferrada en Espagne.

How to build a wind turbine blade

La résine thermoplastique liquide Elium® est parfaitement adaptée à la fabrication de grandes pièces par infusion de résine. Les matériaux composites réalisés avec notre résine offrent les mêmes performances que celles des résines thermodurcissables avec un avantage unique : la recyclabilité.

Les éléments composites à base de résine Elium® peuvent être recyclés en utilisant une méthode avancée de recyclage chimique qui permet de dépolymériser complètement la résine, de séparer la fibre de la résine et de récupérer une nouvelle résine vierge et des fibres de verre à haute performance prêtes à être réutilisées. Cette méthode, développée par Arkema et CANOE, est testée sur toutes les pièces composites, y compris les déchets générés par la production de cette pale prototype.

Les prochaines étapes du projet sont :

  • De procéder aux tests de durée de vie structurelle de la pale en grandeur nature afin de vérifier les performances du matériau composite utilisé pour la fabrication de la pale et sa faisabilité pour la production future de pales durables.
  • De valider les méthodes de recyclage des déchets de production et de cette première pale après son démantèlement.

À la fin du projet, en 2023, le consortium aura relevé le défi de faire entrer le secteur de l’énergie éolienne dans la boucle de l’économie circulaire, selon les principes de l’écoconception.

More information www.lmwindpower.com