2197

Les entreprises de la filière plasturgie se mobilisent et fabriquent les visières Stopviz

La filière de la plasturgie et des composites se mobilise depuis le début de la crise sanitaire afin de produire à grande échelle et dans les meilleurs délais des dispositifs de visières de protection à destination du plus grand nombre.

Les entreprises de la filière plasturgie se mobilisent et fabriquent les visières Stopviz
READING TIME

1 minute, 50 secondes

Les entreprises de la filière plasturgie se mobilisent et fabriquent les visières Stopviz

Ces visières ont pour objectif de contribuer à la protection contre le Covid-19 des personnels de santé (infirmières, médecins, dentistes, pharmaciens, ambulanciers…), des salariés de l’industrie, du commerce, des services, de l’administration (collectivités locales, CAF, Sécurité́ Sociale…) et du grand public.

Dans ce contexte sanitaire, sociale et économique les fabricantsde ces visières ont décidé de faire bénéficier gracieusement les personnels soignants d’une première dotation de 100 000 visières afin de pallier la pénurie de moyens.

Maillage industriel agile, réactif et inventif
Pour répondre à la demande urgente de matériel de protection, différents acteurs se sont réunis à travers la France il y a un mois et ont pris l’initiative de partager leur savoir-faire, leurs outils de conception et de production afin de fabriquer et distribuer des visières à échelle industrielle. Cette initiative regroupe :

  • IPC, le Centre Technique Industriel de la PlasturgieLes entreprises de la filière plasturgie se mobilisent et fabriquent les visières Stopviz
  • Les moulistes et plasturgistes BMI (12), Caliplast (44) & Frilame (44)
  • Le thermoformeur SNT Thermoformage (74)
  • Le constructeur et imprimeur 3D 3D-EST (68)
  • Le bureau d’études ePrint3D (91)
  • Le formulateur de matières plastiques Polyone et son bureau de design et d’ingénierie intégré IQ Design (01)
  • Le producteur de matières plastiques LyondellBasell qui a fourni gratuitement le PP grade médical Purell1 pour la fabrication de 30 000 serre-têtes.

Ces entreprises ont bénéficié de la coordination et de l’appui de la Fédération de la Plasturgie et des Composites.

Benoît Hennaut, Président de la Fédération de la Plasturgie et des Composites déclare:

« Les industriels de la plasturgie et des composites ont un rôle essentiel à jouer dans la mise à disposition de solutions destinées à lutter contre la propagation du virus. La production de ces visières en est un exemple. Notre industrie sait faire preuve d’intelligence et d’agilité pour mettre à profit son savoir-faire pour le bien public. »

Les entreprises de la filière plasturgie se mobilisent et fabriquent les visières StopvizLes spécificités techniques des visières Les visières Stopviz sont candidates à la certification comme Equipement de Protection Individuelle de catégorie III.

  • Les serre-têtes sont fabriqués par injection tandis que l’écran transparent est réalisé par thermoformage.
  • Les serre-têtes sont en polypropylène (grade médical, vierge ou recyclé selon les usages).
  • L’écran transparent est en PET de qualité alimentaire (épaisseur de 350 microns).
  • L’élastique est une pièce en caoutchouc ou en TPE (élastomère thermoplastique, grade médical ou standard selon les usages) qui permet d’ajuster le serrage du support pour le meilleur confort.

La production de ces visières Stopviz a pour ambition de permettre la mise à disposition de 30 000 visières par semaine. 

More information www.stopviz.fr