1063

Mario Sévigny nommé directeur général du Centre technologique en aérospatiale

Le président du conseil d’administration du Centre technologique en aérospatiale (CTA), Éric Faucher, est fier d’annoncer la nomination de Mario Sévigny à titre de directeur général du centre de recherche affilié au cégep Édouard-Montpetit et établi sur le site de son École nationale d’aérotechnique (ÉNA). Monsieur Sévigny succède à Francis Archambault et il entrera en fonction le 31 janvier 2023.

Mario Sévigny nommé directeur général du Centre technologique en aérospatiale
READING TIME

2 minutes, 30 secondes

Le nouveau directeur général est un gestionnaire à la feuille de route impressionnante. « Avec sa fine compréhension du domaine de l’innovation et des besoins du secteur aéronautique, Mario Sévigny est tout désigné pour cette fonction. Il saura contribuer à l’essor de l’écosystème aérospatial québécois en mettant au service de l’industrie les compétences et l’expertise du CTA. Sa vision stratégique, tout comme son leadership inspirant et mobilisateur, constituent également des atouts précieux afin de poursuivre la croissance du CTA », a affirmé Éric Faucher, président du conseil d’administration du CTA.

Diplômé de l’ÉNA et gestionnaire aguerri
Il s’agit d’un retour aux sources pour M. Sévigny, diplômé de l’ÉNA en construction aéronautique, où il a également travaillé à titre de technicien en travaux pratiques puis d’enseignant. Par la suite, il a fondé le groupe MSB qu’il a présidé pendant plus de 15 ans. Avec 500 membres du personnel et un chiffre d’affaires de 60 M$, l’entreprise est devenue un chef de file mondial en ingénierie, développement et production d’intérieurs d’avions d’affaires sur mesure, en plus de s’imposer comme service d’impartition de personnel spécialisé.

« J’ai étudié et j’ai travaillé à l’ÉNA, MSB a été incubée au CTA pendant trois ans, et par la suite j’ai continué à collaborer autant avec l’ÉNA pour la formation qu’avec le CTA pour la recherche et le développement. C’est donc tout naturel pour moi de poursuivre ma carrière au centre de recherche! Je suis heureux d’avoir désormais la chance de participer à son développement, ainsi qu’à celui de l’ensemble de nos partenaires et clients. C’est un grand plaisir de rejoindre cette équipe engagée et passionnée dont l’expertise n’est plus à démontrer », a révélé Mario Sévigny, le futur directeur général du CTA.

Soutenir l’industrie par l’innovation
Le CTA a pour mission de soutenir l’industrie en développant et en déployant des solutions innovantes et durables, l’aidant ainsi notamment à devenir plus verte, plus sécuritaire et plus performante. Cela s’insère tout à fait dans la nouvelle Stratégie québécoise de l’aérospatiale – Horizon 2026, qui mise notamment sur l’innovation pour concevoir l’industrie aérospatiale de demain, développer de nouveaux secteurs et améliorer la performance des entreprises.

« Ma priorité sera de mettre en place les meilleures conditions possibles pour que le CTA puisse réaliser pleinement sa mission et ses objectifs stratégiques. Ainsi, j’ai l’intention d’achever l’intégration de nos multiples expertises. Je poursuivrai les efforts entrepris afin de nous doter des installations et des équipements à la fine pointe dont nous avons besoin pour demeurer les leaders dans notre domaine. Je souhaite aussi consolider et étendre davantage nos partenariats avec les acteurs de l’industrie, de la recherche et de l’éducation », a indiqué Mario Sévigny.

« Je tiens à remercier Francis Archambault, qui prendra sa retraite après avoir dirigé le CTA avec passion et compétence au cours des trois dernières années. Sa bienveillance, sa créativité et son dévouement indéfectible se sont révélés essentiels pendant la pandémie. Vivement apprécié par toute l’équipe, il a permis au CTA de développer des expertises de pointe, il a enrichi l’équipe et a implanté les bases sur lesquelles s’appuiera la prochaine phase de croissance », a souligné Éric Faucher.

More information www.aerospatiale.org