2197

Sekisui produira des traverses de chemin de fer synthétiques (FFU) en Europe

La construction de l’usine devrait commencer au cours de l’année fiscale 2021 à Roermond, aux Pays-Bas. Début de la production au premier trimestre 2023.

Sekisui produira des traverses de chemin de fer synthétiques (FFU) en Europe
READING TIME

3 minutes, 10 secondes

L’entreprise d’infrastructures urbaines et de produits environnementaux de la société japonaise Sekisui Chemical CO, LTD. (ci-après “Sekisui”) a annoncé sa décision d’ouvrir une usine de production aux Pays-Bas pour la fabrication de bois synthétique pour les traverses de chemin de fer en mousse d’uréthane renforcée par des fibres de verre longues (FFU). Cela permettra d’augmenter la capacité de production de traverses de chemin de fer en FFU de 1,8 fois plus qu’aujourd’hui et de réduire considérablement les délais de livraison vers l’Europe en éliminant le transport depuis le Japon. La construction de l’usine de Roermond débutera en 2021 ; la production commencera au premier trimestre 2023.

Sekisui Eslon B.V. ouvrira une usine à Roermond
Augmenter la capacité de production, réduire les délais de livraison : Ce sont les premiers objectifs que la nouvelle usine FFU aux Pays-Bas souhaite atteindre. La nouvelle usine sera construite à Roermond par Sekisui Eslon B.V., un expert en extrusion et en moulage par injection de la société de produits pour l’infrastructure urbaine et l’environnement de Sekisui. L’usine aura une surface totale de 4 400 m2 et emploiera 50 personnes à pleine capacité. L’ensemble de l’usine sera approvisionné uniquement en électricité.

La décision de construire la nouvelle usine à Roermond est motivée par le fait qu’actuellement, la plupart des traverses de chemin de fer FFU sont produites à l’usine de Shiga-Ritto au Japon. Néanmoins, la demande croissante des marchés étrangers a rendu indispensable l’engagement de Sekisui dans une nouvelle unité de production au cœur de l’Europe utilisant les infrastructures de Sekisui Eslon B.V.

Paul Koopman, directeur général de Sekisui Eslon B.V. déclare:

“Nous sommes très fiers d’avoir la possibilité d’ouvrir un site de fabrication aussi innovant et tourné vers l’avenir ici à Roermond. La nouvelle usine permettra de livrer rapidement des traverses de chemin de fer FFU de qualité supérieure aux clients européens, plus rapidement que jamais”.

Sekisui produira des traverses de chemin de fer synthétiques (FFU) en Europe

Sekisui Chemical GMBH à la tête de la campagne de vente
L’usine coordonnera la production des commandes individuelles avec des partenaires situés à proximité de chaque destination de vente. Ce faisant, il est possible de coordonner étroitement les différentes spécifications de produits pour les différents marchés et clients, ce qui garantit une qualité de produit et un délai de livraison optimaux. Les campagnes de vente en Europe seront gérées et dirigées par Sekisui Chemical GMBH, une filiale allemande qui représente les opérations européennes de Sekisui en fournissant une large gamme de solutions avancées par le biais d’activités d’importation et d’exportation entre Sekisui Japon et leurs marchés européens.

Clemens Bretschneider, directeur des produits ferroviaires de Sekisui Chemical GMBH déclare:

“La nouvelle usine de Roermond nous permettra de réduire considérablement les délais de livraison des traverses de chemin de fer FFU de qualité supérieure. C’est un aspect essentiel de notre stratégie générale visant à développer nos activités sur le marché européen, qui a débuté il y a plus de 10 ans, et à mettre en place un réseau de clients solide et durable. Nous prévoyons une augmentation des ventes de notre produit prochainement, c’est donc le moment idéal pour construire une nouvelle usine en Europe centrale”.

Les traverses de chemin de fer FFU offrent d’énormes avantages
Le FFU (Fiber-reinforced Foamed Urethane) est produit en renforçant la mousse de résine thermodurcissable (résine d’uréthane dure) à l’aide de longues fibres de verre. Cela le rend léger tout en offrant une excellente durabilité, résistance aux intempéries et facilité de traitement. En plus des systèmes ferroviaires, il a un large éventail d’applications, notamment l’architecture et le génie civil, les plates-formes de camions et les ponts de navires, les usines de fabrication et les installations d’aquaculture, ainsi que les installations sportives et les parcs.

Le FFU a été développé et mis en production en 1974. Ainsi depuis plus de 40 ans il est mis en place en tant que matériau pour les traverses de chemin de fer. Il est actuellement exploité par différentes compagnies de chemin de fer au Japon. En Europe, il a été utilisé pour la première fois en 2004. Depuis lors, l’Europe est devenue un marché important, avec des prévisions de demande croissante, y compris de grandes compagnies ferroviaires en Allemagne et au Royaume-Uni. En 2017, Sekisui Chemical GMBH a finalement obtenu l’approbation de l’autorité fédérale allemande des chemins de fer (EBA). À ce jour, les traverses de chemin de fer FFU ont été vendues dans 31 pays du monde entier, dont plusieurs pays de l’UE, les États-Unis, l’Australie et la Chine.

More information www.sekisuichemical.com