1063

Bcomp obtient un financement de série C de 40 millions de dollars US pour favoriser la décarbonation de la mobilité

L’entreprise doit contribuer à la décarbonation grâce à ses matériaux biosourcés de haute performance. Ses composites à base de fibres de lin s’intègrent parfaitement aux processus de production des principaux constructeurs automobiles, réduisant ainsi l’impact des émissions de CO2 jusqu’à 60% par rapport aux matériaux habituels.

Bcomp obtient un financement de série C de 40 millions de dollars US pour favoriser la décarbonation de la mobilité
READING TIME

4 minutes, 10 secondes

Bcomp, le leader mondial des composites à hautes performances à base de fibres naturelles destinés aux secteurs de la mobilité, des loisirs et des transports de masse et classé dans le top 100 des « Global Cleantech », a annoncé aujourd’hui avoir finalisé un tour d’investissement de série C de CHF 36 millions (USD 40 millions). Ce tour de financement a été mené par EGS Beteiligungen AG (EGSB), un important investisseur institutionnel suisse axé sur les entreprises en pleine de croissance. Verve Ventures, la Zürcher Kantonalbank et RKKVC sont de nouveaux investisseurs supplémentaires.

La série de financement a également vu un groupe de participants des séries A et B intensifier leur investissement dans Bcomp, notamment Generali et Airbus Ventures, en plus des fonds d’investissement stratégiques associés à des équipementiers de premier plan tels que BMW i Ventures, Porsche Ventures et Volvo Cars Tech Fund.

« Le succès de cette série de financement témoigne de la confiance des investisseurs dans nos solutions de décarbonation performantes, a déclaré Christian Jaag, président de Bcomp. Cet investissement élargira nos marchés existants et propulsera notre croissance vers de nouveaux secteurs passionnants. »

Le financement aidera Bcomp à accroître sa capacité de production pour convertir un pipeline avancé d’opportunités commerciales dans le secteur de l’automobile industrielle et soutenir son entrée sur de nouveaux marchés en Asie et en Amérique du Nord. Ayant déjà des applications à l’échelle industrielle de ses produits révolutionnaires chez Volvo et Polestar, la société basée en Suisse s’appuiera également sur sa position de leader sur le marché des bio composites en introduisant des solutions légères et durables pour d’autres secteurs tels que le rail, les bus, l’aviation, l’aérospatiale et les produits de consommation.

La production du tissu powerRibs, qui fait partie de la gamme  brevetée de tissus de renfort à base de lin de Bcomp
La production du tissu powerRibs, qui fait partie de la gamme brevetée de tissus de renfort à base de lin de Bcomp (photo : Bcomp)

La gamme brevetée de tissus de renfort à base de lin de Bcomp — powerRibs™ et ampliTex™ — sont des technologies pionnières qui peuvent être utilisées par les équipementiers comme substitut aux matériaux standards comme le carbone, le verre ou le plastique sur ses marchés cibles. Dans des applications spécifiques, les gammes de tissus powerRibs™ et ampliTex™ offrent des potentiels de légèreté et de rigidité supérieurs à ceux des composites synthétiques. Les matériaux offrent également des avantages distincts, notamment un amortissement des vibrations élevé et une sécurité accrue car les matériaux ne se brisent pas en cas d’impact. Par l’adoption de ces solutions durables et la dématérialisation grâce à une utilisation réduite des matériaux, il est possible de réduire considérablement les émissions de CO2 tout au long du cycle de vie des produits des clients, de la production jusqu’à la fin de vie.

« Nous sommes très impressionnés par la maturité et le leadership d’une si jeune entreprise suisse dans le domaine des matériaux de performance durables et légers, a déclaré David Kurmann, directeur des investissements chez EGSB. Ils proposent des solutions de décarbonation sans précédent à un moment où le secteur manufacturier mondial tente d’atteindre ses objectifs de neutralité carbone. »

Développés à l’origine pour alléger et renforcer les skis de randonnée, les composites biosourcés de Bcomp ont été adaptés et testés sur le terrain dans le sport automobile pour offrir des avantages en termes de performances et des impacts durables positifs.

Les équipementiers associés à des investisseurs comme BMW i Ventures, Porsche Ventures et Volvo Cars Tech Fund utilisent déjà powerRibs™ et ampliTex™. Par exemple, le tissu ampliTex™ est utilisé à grande échelle pour les composants intérieurs visibles de la nouvelle Volvo EX30 électrique, tandis que BMW utilise les deux produits dans la conception de pièces intérieures et extérieures de performance pour sa BMW M4 GT4.

La Porsche mission R, voiture tout électrique destinée au sport automobile
La Porsche mission R, voiture tout électrique destinée au sport automobile (photo : Porsche AG)

« Nous continuons d’être enthousiasmés par la croissance de Bcomp et son lancement sur le marché mondial de la mobilité, a déclaré Claas Carsten Kohl, associé chez Airbus Ventures. Leurs composites innovants en fibres naturelles sont conçus pour aider les équipementiers à décarboner leurs chaînes d’approvisionnement en fournissant des solutions légères solides, pragmatiques et économiques pour aider à améliorer les performances. »

Les matériaux innovants de l’entreprise contribuent de manière significative à la décarbonation en permettant, pour les intérieurs automobiles, une réduction de la teneur en plastique jusqu’à 70% et un gain de poids total jusqu’à 50% par rapport aux matériaux et techniques traditionnels. L’utilisation de ces matériaux naturels et performants peut également réduire jusqu’à 60% la quantité de CO2 émise du berceau à la porte et les pièces peuvent être recyclées et réutilisées pour avoir une seconde vie dans un autre ensemble de composants. Avec des certifications telles que IATF 16949 et ISO 9001, la gamme de produits thermoplastiques constitue également une solution simple qui peut être intégrée de manière transparente dans les processus de production de masse.

« Non seulement nous sommes confrontés à des réglementations plus strictes en matière de production de carbone, mais les consommateurs et les fabricants du monde entier comprennent qu’il nous faut décarboner pour préserver notre environnement mondial, a déclaré Christian Fischer, PDG et co-fondateur de Bcomp. La qualité et le statut des investisseurs dans notre série C démontrent clairement leur conviction que nos composites biosourcés offrent une voie viable vers la neutralité carbone sans compromettre les exigences de performance rigoureuses de nos clients pour leurs applications exigeantes. »

Photo en-tête : Les fondateurs de Bcomp, Christian Fischer, PDG, à gauche, et Julien Rion, Directeur technique, à droite (photo : Bcomp – Stéphane Schmutz / STEMUTZ.COM)

More information www.bcomp.ch