1063

Exel Composites et Flying Whales vont développer un dirigeable d’une capacité de soixante tonnes avec des tubes en fibre de carbone

Le fabricant de composites Exel Composites collabore avec le fabricant et exploitant de dirigeables français Flying Whales pour développer des tubes en fibre de carbone à paroi mince pour un dirigeable de pointe.

Exel Composites et Flying Whales vont développer un dirigeable d’une capacité de soixante tonnes avec des tubes en fibre de carbone
READING TIME

2 minutes, 0 secondes

Le dirigeable livrera jusqu’à soixante tonnes de fret dans des endroits éloignés et difficiles d’accès dans le monde. Cela réduira également les émissions par rapport au transport terrestre et aérien. Le producteur de composites fournira un soutien en R&D durant la phase de prototypage de la structure rigide du dirigeable en développant et en fabriquant les 80 km de tubes en fibre de carbone qu’on estime nécessaires pour donner vie au projet.

Flying Whales a déjà conçu le LCA60T, un dirigeable à décollage et atterrissage vertical (VTOL) de 200 m de long qui utilise la technologie de levage à l’hélium pour soulever un poids et une capacité de chargement équivalents aux siens. Le dirigeable fonctionnera comme une grue aéroportée, qui transportera la cargaison et l’apportera jusqu’au client. Cela permettra de réduire la dépendance au transport aérien et terrestre et d’éliminer les goulots d’étranglement dans les ports d’expédition.

Le dirigeable pourrait être utilisé pour transporter des arbres lors du transport de bois de construction, des pales d’éoliennes vers les stations logistiques et, plus étonnamment, un hôpital portable entier visant à apporter des soins de santé universels dans certaines des régions du monde les plus reculées.

« Ce dirigeable étant l’un des plus grands jamais développés, la charpente doit être capable de répartir la totalité de la charge de la structure, explique Guillaume Klein, responsable du développement commercial chez Exel Composites. Nous travaillons en étroite collaboration avec Flying Whales pour développer un tube unique qui réponde aux exigences techniques et aux spécifications nécessaires pour rendre ce projet viable. La plupart des normes aérospatiales ne couvrent pas encore les dirigeables, mais se concentrent plutôt sur les avions et les hélicoptères ».

Flying Whales' airship with carbon fiber tubes
Le dirigeable de Flying Whales fait en tubes de fibres de carbone (photo : Flying Whales)

« Nous avions besoin à la fois d’un fournisseur de tubes en fibre de carbone enroulés par traction et d’un partenaire R&D qui comprenne les normes et les applications aérospatiales pour nous aider à donner vie à notre vision. Exel nous a fourni les deux », explique Vincent Guibout, PDG de Flying Whales.

Exel Composites a également été sélectionné en raison de la quantité très importante de tubes nécessaires au dirigeable, un défi auquel il était capable de répondre.

« Chaque dirigeable nécessite 80 km de tubes en fibre de carbone fabriqués selon le procédé de « pullwinding », a poursuivi Klein. Ce procédé est idéal pour ces applications car il permet d’ajouter des renforts supplémentaires aux tubes par rapport à d’autres techniques. De plus, étant un processus de fabrication continu, il nous permet de produire les grands volumes de tubes nécessaires à ce projet tout en maintenant la qualité, la stabilité et l’uniformité ».

Photo en-tête : Flying Whales

More information https://exelcomposites.com