2197

Un siège intégrant des fibres de carbone biosourcées low cost au départ du Vendée Globe

Le projet FORCE et l’IRT Jules Verne au départ du Vendée Globe 2020 avec Armel Tripon.

Un siège intégrant des fibres de carbone biosourcées low cost au départ du Vendée Globe
READING TIME

1 minute, 30 secondes

Un siège intégrant des fibres de carbone biosourcées low cost au départ du Vendée GlobeL’IRT Jules Verne a développé le siège d’Armel Tripon, skipper de l’Occitane en Provence, qui a pris le départ du Vendée Globe. Ce siège intégrant des fibres de carbone biosourcées low-cost a été produit par l’IRT Jules Verne dans le cadre du projet FORCE.
 
L’IRT Jules Verne a mis en œuvre le procédé de placement de fibres TFP (Tailored Fiber Placement) pour réaliser ce siège. Ce procédé fait appel à une technologie issue de l’industrie textile pour orienter et maintenir la fibre de carbone aux emplacements souhaités, ce qui conduit à une réduction drastique des chutes de matière, les fibres étant positionnées au juste besoin. Autre avantage de ce procédé : il permet d’optimiser les propriétés mécaniques de la pièce en orientant les fibres dans la direction des sollicitations principales. Enfin, ce procédé met en œuvre des fibres sèches, évitant ainsi l’utilisation des semi-produits (tissus, NCF, préimprégnés), d’où un gain économique conséquent et une plus grande flexibilité du procédé.

Céline Largeau, chef de projet FORCE explique:

« Cette idée est née d’une volonté d’Armel d’utiliser des matériaux issus de l’économie circulaire pour son projet de bateau. Et suite à une rencontre à l’occasion de la conférence Composites Meetings 2019 organisée par le Pôle EMC2, nous avons convenu de travailler sur ce projet de siège avec l’équipe composites de l’IRT Jules Verne qui a réussi le pari de le développer et de le fabriquer en un temps record. L’IRT Jules Verne est particulièrement fier d’avoir été associé à ce projet. »

Un siège intégrant des fibres de carbone biosourcées low cost au départ du Vendée Globe

Armel Tripon, skipper au départ du Vendée Globe aux commandes du voilier L’Occitane en Provence, un Imoca 60′ construit par Black Pepper Yachts, déclare:

« Je m’interroge beaucoup sur l’avenir de mon sport et des défis écologiques associés ; ainsi, j’ai à cœur d’engager des démarches collaboratives avec les acteurs du territoire comme l’IRT Jules Verne pour mieux comprendre l’impact environnemental d’un projet de course à la voile aujourd’hui. C’est pourquoi je suis extrêmement satisfait de ce siège développé avec des matériaux bio-sourcés et qui s’adapte parfaitement à ma morphologie et à mes mouvements. »

L’IRT Jules Verne développe un siège pour Armel Tripon, le skipper de l’Occitane en Provence

More information www.irt-jules-verne.fr